Sa majesté le Pak Choï

Je viens presque de le découvrir et pourtant je l’apprécie déjà beaucoup. J’adore sa texture croquante, sa couleur, son goût. Il est très facile à cuisiner et on peut tout faire avec lui ou presque. Et non, ce n’est pas à cause de son nom qu’on le cantonne aux recettes asiatiques, il faut oser. Hier par exemple, j’ai fait un pesto moitié basilic, moitié pak choï. C’était réussi. Je mettrai la recette sur le blog mardi. Sinon on peut le manger aussi en salade, sauté, en croquettes, quiches…

Cet charmant légume est cousin des choux mais n’a pas du tout leur saveur ni leur odeur. Il a un goût plus proche des blettes.

bokchoy-vegetable-claudialeclercq

Pour le cuisiner, le mieux c’est de le blanchir c’est à dire le mettre 3 à 4 minutes dans l’eau bouillante. Il faut ensuite le sortir et le mettre sous l’eau froide pour arrêter la cuisson.

Je n’ai pas encore essayé de le manger cru mais je le ferai. Une autre qualité ? Il conserve très longtemps dans le frigo (une semaine, voire deux s’il n’est pas lavé), en comparaison avec d’autres légumes qui lui ressemblent en texture, comme les épinards.

Le pak choï est également très riche en vitamine C, potassium et fibres. En revanche,  il est pauvre en calories,  idéal donc pour les gens qui aiment se faire plaisir sans prendre de poids.

J’ai trouvé aussi qu’il est plutôt photogénique : ) .

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s